Collier électrique, à pointes … les études scientifiques

Publié le Mis à jour le

Collier électrique, à pointes… les études scientifiques

1Le collier électrique, à piques, étrangleur… Ou le harnais ? Voici quelques études scientifiques qui vous mettront sur la (bonne) voie

Avec l’aimable autorisation de Paulina Druri, éducatrice et diplômée de IDTE (International Dog Trainer). Voir son site :  un chien (presque) parfait.

Schilder et van der Borg, 2003, « Training dogs with help of the shock collar: short and long term behavioral effects », l’Université d’ Utrecht :

  • L’utilisation des punitions (colliers électriques), donc des stimuli négatifs lors d’éducation du chien, conduit à une inhibition apprise, (même résultats aussi chez Seligman, 1971).
  • Les chocs ne sont pas seulement une nuisance, mais sont vraiment douloureux. Le chien associe la présence du maître avec la douleur et les chocs.
  • Le chien peut aussi associer l’ordre donné avec les chocs.
  • En présence du maître, le chien a appris à s’attendre à quelque chose d’aversif (négatif).
  • L’utilisation du collier électrique provoque un stress intense chez le chien, même en dehors des conditions “du travail”, par exemple pendant la balade, même si le collier n’est plus utilisé.

http://eldri.ust.is/media/ljosmyndir/dyralif/Trainingdogswithshockcollar.pdf

blanc

collier_etrangleurMadison, Pauli et all. , 2006, « Effects of the application of neck pressure by a collar or harness on intraocular pressure in dogs », l’Université de Wisconsin :

  • L’utilisation des colliers chainette (étrangleur) augmente la pression intraoculaire au niveau des yeux. Chez les chiens avec glaucome, avec cornée amincie l’augmentation de la pression intraoculaire peut être nocive, et l’utilisation du collier peut même conduire à la cécité.
  • La pression intraoculaire a été significativement augmentée par rapport aux valeurs de référence lorsqu’une force a été appliquée sur le cou par une laisse ou un collier, cet effet n’est pas note pour un harnais.

http://1stsat.cynod.com/CollarsandEyeIssues.pdf

blanc

Le commentaire de Professeur Alain Regnier, Ecole Vétérinaire de Toulouse :

  • « Je n’ai pas l’expérience personnelle, mais je recommande sur la base de ces résultats le port du harnais chez les chiens qui ont des chirurgies oculaires ».

blanc

collier-dressageRichard Polsky, 2000, “Can aggression in dogs be elicited trough the use of electric pet containment systems?”, Animal Behavior Counseling Services Inc :

  • La douleur est considérée comme un stimulus primaire qui peut provoquer la libération de l’agression inconditionnée.
  • Dans cet étude 80% des chiens ne se sont jamais montre agressifs avant l’attaque (donc sans l’historique dans l’agression). Les attaques ont eu lieu dans un milieu familier et le système électrique a fonctionne dans le moment d’attaque. Le chien a agresse le propriétaire, ou une personne connu (entourage, famille, voisin) dans 80% des cas.
  • La douleur causée par le choc, peut provoquer un chien de réagir de façon agressive à un cible à proximité (une personne ou un autre chien).
  • Les morsures sont répétitives et désinhibées dans toutes les attaques des chiens, ou les colliers électrique a été utilise. L’attaque est une réponse à la douleur du choc.
  • Dans tous les cas pas d’avertissement de comportement: aboiement, grondement, grognement, grognement en montrant les dents, a été donné à la victime avant l’attaque.
  • Aussi les autres études qui ont été faites : Renfrew (1997), Ulrich et al (1964), ont noté la nature intense et vicieux de l’agression a suscité un choc.

http://www.dogexpert.com/Background%20%20Qualifications/Electronic%20fences.pdf

blanc

Roger Ulrich, 1966, “Pain as a cause of aggression”, l’Université de Michigan :

  • A mentionne dans ces études que la douleur provoque l’agression.

http://icb.oxfordjournals.org/content/6/4/643.abstract

blanc

torquatussOverall Karen, 2007, “Considerations for shock and training collars: Concerns from and for the working community”, l’Université d’Illinois :

  • Lorsque les méthodes aversives (négatifs) sont utilisés sur les chiens soignes par K. Overall pour ces problèmes comportementaux, ils deviennent plus anxieux, plus pathologiques, et potentiellement plus agressifs et dangereux, en fonction de leur problème.
  • Ces outils (collier électrique, étrangleur) concourent à engendrer la peur, la douleur, et la méfiance, et, ce faisant, ils causent des dommages à long terme qui rendent les chiens plus réactifs, moins confiants, et moins aptes à atteindre leur plein potentiel dans leur partenariat avec les humains.
  • L’effet négatif de ces outils a été prouve dans l’instabilité cervicale (cou) et arthrose dégénérative chez le chien et aussi la paralysie du nerf laryngé récurrent, ce qui peut affecter la voix, la déglutition.
  • Ils peuvent aggraver le syndrome d’instabilité (syndrome de Wobbler) et l’arthrose de la colonne cervicale chez le chien.

http://www.dogdaysnw.com/doc/overall_collars.pdf

blanc

Nelson, Couto, « Small animal internal médicine » :

  • Le harnais pour les chiens avec la maladie cervical peut améliorer l’attitude et de promouvoir l’utilisation précoce des membres affectés.
  • Les chiens atteints des maladies des disques cervicaux devraient porter un harnais au lieu du collier lors des balades.
  • Le harnais doit être utilise pour les chiens atteint du syndrome de Wobbler (syndrome d’instabilité cervicale).

blanc

Dr Bardet, « Paralysie laryngée » :

  • Il est conseille d’éviter des colliers et d’utiliser des harnais a la place pour les animaux atteint la paralysie laryngée.

http://www.clinique-veterinaire-bardet.com/?p=603

blanc

torquatusClare Rusbridge, European Specialist in Veterinary Neurology, Londres, l’article sur le site Cavalier King Charles / santé :

  • Les neurologues faisant des recherches sur la syringomyélie ou son traitement chez les cavaliers recommandent l’utilisation d’un harnais pour tous les épagneuls nains anglais.
  • La pression d’un collier, et / ou d’une laisse d’exposition, ou des secousses sur cou pendant la croissance peuvent au mieux causer une douleur inutile et probablement pourraient empirer la syringomyélie en irritant le secteur sensible du cou, ou le cerveau dépasse souvent et forme des syrinxes, qui est le premier signe chez les chiens affecte.
  • On recommande que les colliers d’éducation, et bien les colliers a pointes ne soient utilises a aucun moment.
  • Beaucoup des vétérinaires voient régulièrement des problèmes des dommages au niveau de la trachée pour les chiens tirant sur leur collier. C’est donc recommandé d’utiliser d’un harnais sur des petites races en raison de la trachée et du cou qui sont petits.

http://www.fckc.com/cavalier-king-charles-sante-accueil.html

blanc

Le commentaire du Dr Cauzinille (Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis) sur le site
Cavalier King Charles / sante :

  • « Je suis très favorable au harnais étant donne la physico – pathologie de la syringomyélie (mouvais circulation du liquide cérébro-spinal entre la boite crânienne et l’espace sous arachnoïdien cervical). »

blanc

Réalisation : Paulina Druri
Merci a Dr Nicolas Famin de Clinique Vétérinaire à Herblay pour la consultation vétérinaire et les corrections.
Source : http://www.chienpresqueparfait.fr – adcances
Publicités

Une réflexion au sujet de « Collier électrique, à pointes … les études scientifiques »

    Québec LaBoxer a répondu:
    20 novembre 2015 à 11 h 53 min

    A reblogué ceci sur Où promener son toutou dans le 68.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s